• Nous aimons fort, fort notre camping-car, mais à la longue on fait une analyse du pour et du contre. Je ne parle pas de ce mode de vie, là, ça y 'est, on a chopé le virus ! Mais de son aménagement, de sa taille etc...

    Voici un plan intérieur de notre maison roulante :

     

     

    Nos vacances 2010 !

    (Je n'ai pas mis tous les placards et j'ai omis volontaire le lit d'appoint que nous avons retiré)

    Pour moi, le plus gros souci c'est le lit.... faire et défaire, c'est travailler dit-on, oui mais là on est en vacances ! Donc faire le lit tout les soirs, (c'est pas moi qui m'y colle ) et tous les matins le défaire.... oui, vous me direz c'est comme cela à la maison. Nan, je dis nan, car à la maison, vous ne mettez pas en place votre matelas tous les soirs et ne le défaites pas tous les matins ! Ou alors vous êtes bizarre !!!! . Notre lit doit être défait si nous voulons prendre notre petit déjeuner sur la table du CC.

     

    C'est dit le prochain, s'il y a, aura un lit permanent et de préférence à la française, c'est à dire dans le sens de la longueur pour éviter d'avoir recours à une échelle pour grimper dessus. Nan, nan 1m55 et souple comme un verre de lampe ça ne grimpe pas partout, je vous l'assure ! De plus vous imaginez la nuit, pas bien réveillée la fille, elle loupe une marche et paf s'étale de tout son long sur sa vessie bien remplie... non,  non, il n'y a pas de bouée de sauvetage dans un cc.

    La douche et les wc dans un espace de 1m²... Que dis-je 1m² au sol mais il faut retirer à ce malheureux mètre la surface des wc et du lavabo avec placard, calculez ce qui reste. Vous me direz, lorsque j'avais ma jambe folle, je ne risquais pas de glisser.... mais bon, évitons d'ouvrir la fenêtre, car, même la porte fermée de la douche, dès que quelqu'un sort du cc, vous avez le rideau qui vous colle aux fesses... très pratique, ça fait un peu ventouse..... Bon c'est dit le prochain aura une douche séparée...

    Les sièges avant non pivotants. Bah, c'est tout c.., lorsque vous voulez passer à l'arrière du véhicule, il faut descendre ; sous le soleil, ça va mais imaginez sous la pluie et dans la boue !

    Le gaz dans le coffre arrière, vous êtes sur qu'à tous les coups on oublie de l'allumer ! Là encore il faut descendre du CC pour aller ouvrir la vanne.... Monsieur le constructeur, il y a - t - il un moyen de l'ouvrir de l'intérieur ?

    La capacité des réservoirs d'eau. Là c'est une corvée de tous les jours mais l'hiver un gros problème de ravitaillement. Les points d'eau des aires de service sont souvent hors gel, et toi t'a l'air malin avec ton gant de toilette et ton savon sur tout le corps lorsque la pompe crachote ces dernières gouttes !

    Allez, il y a tellement d'avantages, que l'on va encore le garder !

     

    Nos vacances 2010 !

     

    Le premier avantage et pas des moindres par rapport à un CC classique genre profilé, capucine ou intégral, c'est sa porte latérale.

    C'est une grande ouverture à la liberté.

    Imaginez qu'il fasse un peu frais mais que le coucher de soleil est tellement magnifique que vous ne voudriez le manquer pour rien au monde. Et bien en sirotant tranquillement votre boisson favorite vous admirez par la porte grande ouverte cette splendeur de la nature ; ou même, ce qui nous est arrivé en face de l'estuaire de la Seine, être réveillé par un bateau qui passe dans la brume et vous, bien au chaud, dans votre lit. C'est que du bonheur !

    Nos vacances 2010 !

     

    La place intérieure. Lorsque je visite les fourgons neufs du moment,  je me vois me cogner dans tous les meubles et je ne sais pas où pourrait se loger Ulsake sans qu'on lui marche sur les poils ! Imaginez-vous bloqué au milieu de la tempête de neige dans un un endroit pareil toute une journée ! Au moins, nous avons de quoi bouger, nous assouplir les jambes.... bon pour le jogging on repassera .....

     

    La petite taille de notre fourgon nous permet de nous garer à peu prés n'importe où, que ce soit en ville ou sur des petits emplacements dans les villages. On passe certainement plus inaperçu que les grands CC, nous sommes discrets.

    De plus, il est facile de conduire ce petit fourgon, on passe partout, dans des petites rues étroites.... ; il est facile de se garer sur les parking, de tourner, etc...., c'est un plaisir de conduire ce fourgon. Je plains les cc de plus de 7 mètres de long ; certes ils ont le confort mais bonjour les manœuvres dans les rond-points, impossible de se garer dans les centres villes, rues étroites à bannir, caméra de recul obligatoire ou alors Madame sort du véhicule... enfin bref la galère !

    Vous l'avez bien compris le prochain sera avec un lit permanent à la française, des capacités de réservoir et frigo plus grandes, un espace douche séparé mais il fera moins de 7mètres ! On l'aime quand même fort notre Moncayo Liberty Van


    4 commentaires
  • Pour la deuxième partie de nos vacances, nous avons à nouveau traversé la Bretagne par le centre en changeant légèrement notre route. Nous avons longé la côte sud de la Bretagne jusqu'à' à la limite du Morbihan que nous avions déjà fait auparavant.

    C'est un petit peu plus dur pour ce loger et trouver du ravitaillement en eau mais  nous avons réussi à trouver quelques coins sympa comme la pointe du Van un parking gratuit réservé aux CC a été aménagé. Les paysages sont époustouflant de beauté et bien entendu pour respecter la tradition, nous avons eu le droit à un petit crachin breton au Conquet... que du bonheur ! Une demi-journée de pluie et on dit qu'il ne fait pas beau en Bretagne ! Pffeut, ce qui disent cela ne sont pas Breton ! Je le suis !

     

    Bon je ne vais pas vous bombarder de photos car votre journée ni suffirait pas et la mienne non plus... alors voici quelques clichés intéressants :

     

    Nos vacances 2010 !

    Nos vacances 2010 !

    Nos vacances 2010 !

    Nos vacances 2010 !

    Nos vacances 2010 !

    Nos vacances 2010 !

    Nos vacances 2010 !

    Nos vacances 2010 !

    Nos vacances 2010 !

    Nos vacances 2010 !

    Nos vacances 2010 !

    Nos vacances 2010 !

    Nos vacances 2010 !

    Nos vacances 2010 !

    Nos vacances 2010 !

    Nos vacances 2010 !

    Nos vacances 2010 !

    Nos vacances 2010 !

    Nos vacances 2010 !

    Nos vacances 2010 !

    Nos vacances 2010 !

    Nos vacances 2010 !

    Nos vacances 2010 !

    Nos vacances 2010 !

    Nos vacances 2010 !

    Nos vacances 2010 !


    3 commentaires
  • boule bretonne

     

    Ce n'était pas prévu cette balade en Bretagne ; notre destination initiale devrait être le Massif Central avec programme balade à pied et en vélo, visite des lacs et des petits villages de caractère....

    Mais voilà, après ma chute de vélo au mois de mai, il n'était plus question de faire de la marche et les vacances étaient de plus entrecoupées avec l'IRM, visite chez le médecin et le kiné. Nous ne savions même plus si nous devions partir ou pas. Mais après tous les ennuis que nous avions cumulés, un brin de dépaysement s'imposait.

    Nous avons décidé de prendre la direction de la Bretagne que nous connaissons pourtant bien, mais dont nous nous lassons pas.

    cc

    La première semaine nous sommes partis par le centre de la Bretagne pour rejoindre l'extrémité du Finistère afin de remonter toute la côte le long de la Manche.

    L'avantage de cette balade réside dans le fait que je n'avais pas trop à descendre du CC et à marcher pour découvrir les beautés de la région. Nous n'avons pas visité de villes et de villages, nous sommes juste passés par les centres villes et photographier du camion n'est pas déplaisant, puisque la hauteur permet de faire de beau plan. Voici quelques unes de ces images parmi tant d'autres :

    Nos vacances 2010 !

    Nos vacances 2010 !

     

    Nos vacances 2010 ! Nos vacances 2010 !
    Nos vacances 2010 ! Nos vacances 2010 !

    Nos vacances 2010 !

    Nos vacances 2010 !

    Nos vacances 2010 !

    Nos vacances 2010 !

    Nos vacances 2010 !

    Nos vacances 2010 !

     

    Bien sur, toute cette route est très fatiguante et nous avons toujours le problème habituel du camping-cariste : trouver une aire de stationnement pour la nuit.

    L'avantage de faire la Bretagne au mois de juin, c'est qu'il n'y a pas trop de touristes et qu'il est très facile de trouver un petit coin pour dormir ; certes plus facile en terre qu'au bord de la mer ; nous avons rencontré des petits coins de paradis gratuits  et très accueillants comme celui ci : l'aire de service de Ploumoguer à quelques kilomètres de Brest

    Nos vacances 2010 !

    Nos vacances 2010 !

     

    Comme vous pouvez le constater avec Ulsake, les voyages c'est fatiguant !


    1 commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires