• Cela nous était jamais arrivés : l'enlisement. 

    Nous avions rendez-vous avec notre fils aîné à Lorient pour les fêtes de Pâques. Je ne sais pas si vous avez remarqué le printemps pourri que nous avons eu en 2016 et notamment en Bretagne fin mars. Nous avons essuyé une belle tempête avec des vents à 180 kms, de quoi ne pas être fier dans son CC. Bon le sujet n'est pas là.

    J'avais réservé un camping n'étant pas sur de trouver de la place dans les aires de CC en cette veille de fête. Donc nous sommes arrivés, sous la pluie, dans le camping. Le gérant nous a emmener jusqu'à l'emplacement qu'il nous avait réservé. 

    Un emplacement sur l'herbe, déjà marqué par les roues d'un véhicules. Avant de s'engager, nous avons demandé si le terrain était stabilisé car cela nous paraissait risqué pour un CC de notre poids. Le monsieur, nous a dit pas de risque, reculez. Au début nous avions laissé les roues avant sur le gourdron, mais il nous a fait reculer un peu plus sur l'herbe. Comme j'ai un mari qui n'est jamais satisfait de son premier emplacement, il a voulu avancer afin de mieux s'installer.

    Et bah, crac.... patinage sur place devant le gérant.... bloqué !!!! aww

    Les deux hommes sont parti chercher des planches..... tu parles, que dalle arf, une corde et l'autre pousse au cul du CC.... rigole, gaulé comme des arbalètes ils n'ont pu rien faire ces messieurs ! money

    Enlisement

    Heureusement le camping est équipé d'un tracteur. Donc tracteur + corde + planches + 1 pousseur + 2 chauffeurs (1 pour le tracteur, l'autre, moi, pour le CC) a fait l'affaire sous une pluie battante (m'en fout moi j'étais à l'abri winktongue).

    Enlisement

    Enlisement

    Alors la morale de cette histoire : ne fait jamais confiance à une personne qui n'utilise pas de camping-car l'hiver. wink2

     


    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires