• Notre batterie de cellule a rendue l'âme..... heu, pas d'un seul coup, petit à petit, elle nous a lâché.

    En fait, à la Toussaint 2012, nous sommes tombés en panne de chauffage et d'électricité en pleine nuit.... comme par hasard  Heureusement, nous étions avec notre groupe d'amis en sortie chez nous (eh oui, c'est à peine croyable, prendre le CC pour coucher à 500 mètres de chez soi ! En fait nous organisions une rencontre de CC dans notre village)..... donc nous sommes tombés en panne mais nous étions près d'une source d'électricité.... une fois le CC branché plus de problème.

    Nous sommes partis en Alsace en descenbre et par étourderie, paresse.... nous n'avons pas changé de batterie..... heureusement ! France Passion existe et du coup nous avons pu alimenter le CC en electricité grâce à l'aide de nos accueillants.

    Vous pensez qu'en rentrant nous l'avons changée ???? Que néni  Tout est resté dans le même état, on ne sait pas inquiété.

    Tout de même au bout de quelques sorties plus ou moins sans chauffage et forcément sans eau chaude (c'est là que c'est le plus dur), on s'est enfin décidé à jeter un oeil à cette foutue batterie.

    Nous avons donc commandé sur le net une batterie à décharge lente..... 130 € la bête, tout de même, mais livré en 48 heures chrono par transporteur.

    Nous avons reçu 2 colis, l'un contenant la batterie et l'autre des bouteilles avec du liquide batterie. Une fois la batterie remplie de ce liquide, nous l'avons branché et ô bonheur, tout s'est remis à fonctionner comme au premier jour.

    En fait, nous avons appris que ce genre de batterie ne doit pas descendre au delà de 80% de son efficaité. Si c'est le cas, il faut tout simplement réajuster les niveaux. Ce que nous ignorions totalement. C'est pour cela que la notre a rendu l'âme.... paix à elle 

     

    Conclusion : regardez le niveau de votre batterie cellulaire  dès que vous avez une baisse malgré le panneau solaire.


    votre commentaire
  • Heureusement que l'idée nous est venue d'utiliser notre CC avant de partir en vacances.

    J'ai fait le plein d'eau propre vendredi. Les robinets étaient ouverts pour laisser passer l'air restante dans les tuyaux. En descendant du CC,  j'ai vu au niveau de ma roue arrière côté passager une fuite d'eau qui au fur et à mesure devenait plus importante. Ma première pensée est allée au réservoir des eaux usées. Nous avions pourtant vidangé en totalité les réservoirs et laissé les robinets ouverts pour évacuer au maximum l'eau.

    Puis comme ça coulait un peu partout sous le CC, j'ai pensé aux tuyaux des eaux usées qui sont à l'extérieur du CC ; car dès que l'on faisait couler de l'eau, ça pissait. L'idée m'est venue de vérifier au niveau de la pompe ; donc j'ai fermé l'eau et vidanger le CC et juste allumer la pompe.... ça c'est mis à pisser à nouveau sur une bonne partie de la surface arrière du CC. Mon mari m'a dit que cela devait se passer au niveau des eaux propres sous le plancher, qu'il faudrait certainement démonter tout cela.... adieu les vacances !

    Nous avons donc emmener notre CC chez notre concessionnaire favori. Le pronostique : gel en dessous du lavabo de la salle d'eau, là où il y a une crépine. 112 € de frais dus au gel !!!!

    Le mécano nous a donné un truc que je vous transmet. Lorsque de fortes gelées sont annoncées, il faut enlever le filtre à la pompe et mettre un coup de soufflette, ce qui a pour effet de chasser totalement l'eau.


    2 commentaires
  • Un camping-car neuf fait du bruit...... en effet, il faut que les meubles prennent leur place définitive, il faut caler avec de la feutrine les portes des placards et bien sur trouver le rangement idéal pour chaque chose.

    Mais notre nouveau camping-car émet un bruit indépendant de tout cela, il siffle.... Bien que l'on se doute qu'il soit content de partir en balade avec nous, cela devient un peu agaçant à la longue, surtout qu'il siffle toujours le même air !!!! Pfeuuttt, alors qu'il pourrait nous jouer le pont de la rivière Kwaï, tout de même !

    A l'oreille, et dieu sait que la mienne est pauvre, nous avons supposé que cela venait du lanterneau..... eh oui ! encore un lanterneau ! Cette idée nous a été confirmé par notre réparateur. Le problème vient du fait que le joint mousse est trop peu épais.

    Donc, René va nous mettre un joint plus épais pardessus celui existant et voilà !


    votre commentaire
  • Avec le fourgon, nous avions eu 2 fois une de nos roues à plat, tout cela à cause des valves en plastique. Il faut savoir, et je le sais depuis que je n'ai plus le fourgon, que pour le camping-car des valves en acier sont obligatoire à cause de la pression exercée.

    Ok.

    Pas de problème avec notre nouveau BB, valves en acier, kit de réparation..... pas de roue de secours car peu ou pas de crevaison maintenant avec les pneus nouvelle génération.

    Bonne nouvelle.

    .......

    Tu parles, Charles ! Attend, tu vas rigoler, mais nous non !

    Nous nous baladions dans la ville de Dieppe sur les hauteurs près de la Chapelle Bon Secours (Nan, nan on ne confond pas avec roue de secours !).

    Les rues sont un peu étroites et nous nous sommes égarés dans ce labyrinthe. Alors que nous prenions un tournant, nous avons entendu un bruit bizarre et un Pchitt : Crevaison !!!

    On s'attendait à un petit trou que l'on allait réparer en deux coups de cuillère à pot..... Bah manque de pot, un silex, gros comme un oeuf, était fiché dans notre pneu !!!! Horreur, Malheur  !!!

     

    Tu  parles que le kit ne servait strictement à rien..... et nous bloqués dans cette petite rue, on était furieux.

    Appel à l'assurance.... Merci dépannage 0 km, ouf ! Un quart d'heure après, coup de fil d'un dépanneur qui nous demande si on peut rouler en regonflant le pneu, car il n'est pas sur de pouvoir mettre notre CC sur son camion à cause du porte-à-faux de notre camping-car.

    Bon, enfin il arrive (heu... le "enfin" ce n'est pas à cause de l'attente, car cela a été rapide). Gonfle ledit pneu, on roule 10 mètres et on perd le caillou qui bouchait le trou... donc le CC doit être mis sur le plateau.

    Nous avons laissé Usalke dans le Cc car on ne pouvait pas le prendre avec nous, il a du avoir la peur de sa vie. Imaginez une cote de 20% !!!

    Et nous aussi, nous avons eu la peur au ventre, par deux fois.... La première, lorsque l'on a vu le bas arrière de notre CC a à peine 1 cm du sol . Ouf ! C'est passé...

    et la deuxième lorsque nous avons commencé à passer sous le pont Colbert au Pollet qui est un pont tournant de.... 3m85 de haut !

     

    Nos coups de coeur

    Allait-on passer ????

    Surtout que le dépanneur ne nous a même pas demandé la hauteur de notre camping-car.... 2 m 76..., sans l'antenne ! reste 1 m 09... Gloups.....

    Et bien, tu ne vas pas me croire mais il s'est engagé sans nous poser la question.... on était vert, blanc... rien, impeccable. Mais au bout il a quand même fortement ralenti et s'est déporté pour éviter le panneau de 3m 85.... cela a du se jouer à quelques millimètres ! Boufff.... notre cœur battait à 100 à l'heure.

    Ensuite déchargement du CC, évidement cela c'est encore joué au millimètre pour le porte-à faux (heureusement que c'est un petit CC).

    CHAPEAU, Monsieur le Dépanneur, vous connaissez bien votre matériel et savez bien le manœuvrer. CHAPEAU BAS.

    Arrivé chez le garagiste, on nous apprend que notre pneu est foutu..... ça, on l'avait deviné ! Que c'est des pneus spéciaux et qu'il leur en reste juste deux (ouf !) mais que ils ne sont pas de la même marque donc il faut changer les 2 pneus arrières. GRRRRRRRRRRrrrr..... Temps d'attente : 2 heures sans compter le coût.

    Nous qui ne devions pas visiter Dieppe car l'on connait bien... et bien nous voilà partis à divaguer dans les rues du centre ville et sur le front de mer .

    Conclusion : Messieurs les fabricants de véhicules, Messieurs les Concessionnaires : LA ROUE DE SECOURS EST OBLGATOIRE DANS TOUS LES VEHICULES !!!!

    Quant à nous, nous avons à pneu marre de cette histoire !


    votre commentaire
  • Nous avons aménagé notre CC et évidement fait des essais d'eau, frigo etc.... eh bien , vous n'allez pas me croire..... on a eu un problème Si, si je vous l'assure.

     

    Frigo, c'est rigolo, ça marche tout seul, on appui sur un bouton et il choisi lui même son mode de fonctionnement.... fini la galère de "mon frigo ne marche pas... parce que je ne sais l'allumer" ! Yes !!!

     

    Les plaques de cuisson, il suffit d'appuyer sur un bouton et de tourner l'autre et plouf, la flamme apparait..... fini le briquet et les doigts brûlés !

     

    La pompe à eau : parfait, l'eau coule à flot..... enfin correctement.

    Mais....

    Le chauffage et le chauffe-eau.....

    Impossible de mettre en marche. Je t'allume tel bouton, je vérifie telle vanne, j'éteins le gaz, je le rallume..... rien à faire, pas d'eau chaude, pas de chauffage.

    Ni une, ni deux.... direction Chevalier Loisirs ! Cela tombe bien j'avais des achats à faire ! Le gars René, technicien des camping-car, regarde, inspecte, vérifie...... Comprend pas, les fusibles fonctionnent, le jus pas et le gaz aussi ?????? Et puis, me voilà l'idée de lui dire que  l'on avait ouvert, fermé, ouvert, fermé, ouvert..... les vannes de gaz à l'intérieur de CC. Ah, bah là il a vite compris.... il a fermé le circuit extérieur du gaz, rouvert tous les vannes intérieures.... a attendu quelques minutes et miracle, les leds du bouton de chauffage se sont allumés !!!!

     

    Hum..... Pardon, René, en plus tu avais du taff hier.... on ne le refera plus.... jusqu'à la prochaine fois !

    Conclusion : il ne faut jamais toucher aux vannes de gaz intérieures sauf en cas de problème sur un appareil. Nous avions déclenché une sécurité avec nos nombreuses manipulations des vannes !!!!

    Ne riez pas !!!!! ça pourrait très bien vous arriver !


    votre commentaire
  • Par un bel après-midi, à la maison, notre camping car a décidé de ne pas démarrer !

    Bien sur, nous avons pensé tout de suite à la batterie déchargée, certainement du au fait que nous avions laissé le poste radio en stand bye.

    Nous avons essayé de démarrer en branchant la batterie de notre voiture sur le camion. Mais autant chercher une aiguille dans une botte de foin ! Alors nous avons récupérer un des fourgons diesel de l'association, pas mieux !

    A la bourrique de batterie !

    Finalement, nous avons fait appel à notre assurance qui dans la 1/2 heure nous a envoyé un garagiste.

    Conclusion : la batterie étant d'origine, il fallait la changer. 200 €, ça fait mal au porte monnaie. Mais il valait mieux que cela nous arrive maintenant et à la maison !

    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique