• Le camping-car n'est pas un sport de solitaire.... heu un loisir ; c'est faire des rencontres au grès du vent, quelques fois  ou à travers des regroupements de camping-caristes.

    C'est vrai que l'on que l'on va faire son plein d'eau, ses vidanges ou simplement se garer, il y a toujours un confrère (si je puis dire) qui vient vous tailler la bavette quelques minutes, voire quelques heures, et c'est bien agréable. Bien sur, il y a des sauvages, qui à peine garer à quelques mètres de vous (pour ne pas dire quelques centimètres parfois !) ferment tous leurs orifices (je parle du camping-car ) et n'adressent la parole à personne, mais heureusement ils sont rares. Mais ce n'est pas de cette façon que l'on peut faire des rencontres qui durent dans le temps.

    Les clubs. Le Club des amis de la Bretagne, celui des challengers ou Rapido etc.... il y en a pleins de tous styles ; mais l'inconvénient récurent est que vous n'avez pas toujours envie de suivre l'organisation, des visites faites au pas de course, plus ou moins intéressantes, trop peu pour moi ; de plus le coût de ces sorties n'est pas négligeable, un copain camping-cariste me disait qu'il en avait pour plus 80€ la journée pour 4 lorsqu'il faisait parti d'un club et qu'il devait suivre même si la sortie ne le motivait pas. Mais voilà, il en faut pour tous les goûts, certains préféreront de loin cette façon de se lier d'amitié et de rompre sa solitude. Je respecte.

     

    Les forums. C'est mon truc, mais attention pas n'importe quel forum..... je suis plutôt petit forum conviviale sans prise de tête et sans trop de technique genre comment monter un deuxième réservoir d'eau usée, ou une nouvelle batterie Nan, nan pas mon genre.

    J'ai décidé d'aller rendre visite à un forum  cht http://www.noushotes-forum-camping-car.com. J'ai bien fait depuis je me suis faite pleins de copains et de copines, toute une bande de joyeux drilles.

    Mais vous allez me dire, si si je vous entends, c'est virtuel..... et bah non ! Parce qu'il y a des rencontres organisées.

    La première fois, nous avons écourtés nos vacances en Alsace pour rencontre ces camping-caristes virtuels en chair en os au Mont Saint Michel. Un peu fou , non ? En plus, on avait les chocottes, on ne connaissait pas l'ambiance et on ne savait pas comment cela aller se passer. Eh bien, quel week-end !!!! Très fatiguant, et désaltérant... enfin l'anisette désaltère-t-elle ? , mais que de la bonne humeur, que du plaisir !

     

    Voici un aperçu de l'ambiance de ce week-end.

    Nous avons fait connaissance avec différentes personnes et dont un pot et toute sa petite famille habitant tout prés de chez nous, ce qui renforce l'amitié.

    Cet été, nous sommes partis en Auvergne..... Vous vous souvenez du temps pourri qu'il a fait !!! Notre copain nous avait dit de venir le voir sur son lieu de vacances en Dordogne.... Au départ on était pas trop chaud, comme le temps, mais, un matin, on s'est levé sous le brouillard avec une température de 14°, alors on a pas hésiter à parcourir les kilomètres qui nous séparaient et on s'est retrouvé à Bourdeilles.

    O Bourdeilles, quel souvenir.... Que du bonheur et de la bonne humeur. Oh, nous n'étions pas nombreux, ça circulait, 2 ou 3 voire 4 camping-cars amis, mais qu'est ce qu'on était bien..... Apéro tous les repas, repas en commun, balades et surtout de grandes parties de rigolades, voici quelques photos :

    Les copains !

     

    Les copains !

    Les copains !

    Alors à la Toussaint on a pas hésité à remettre ça.... une petite rencontre du côté de Montlouis. 16 ou 17 équipages à faire la fête. On est parti avec nos copains d'à côté de la maison et zou pour le bonheur !

    Les copains !

    Les copains !

    Les copains !

     

    Elle est pas belle la vie ???? Et vive nos forums !


    4 commentaires
  • Le pourquoi de cette passion

     

    Le pourquoi de cette passion

    Voici une belle raison

    Mais c'est aussi le bonheur de découvir la France, d'autres pays, tout en étant un peu chez soi. C'est aussi rencontrer d'autres camping-caristes, sur la route ou dans des forums, sympathiser, devenir copains puis amis et faire des rencontres amicales ou le rire et la joie sont invités à ce joindre à nous. Maintenant que nous avons goûter à ce plaisir, nous aurons du mal à nous en passer ; j'espère que l'avenir nous permettra de continuer longtemps à parcourir les routes avec notre camping-car.


    1 commentaire
  • Lorsque j'étais enfant, les vacances étaient à 80% chez les grand-parents en Bretagne, non loin de la mer. Avec l'âge l'envie d'aller voir ailleurs est devenue forte.


    Mon paternel avait, en sa jeunesse, fait le trajet Paris St Brieuc en solex puis en mobylette, d'une seule traite. Évidemment, j'ai eu le souhait de relever le défi, mais comme je suis une fille, j'ai invité Madame Prudence à mes côtés ; pas question de faire le trajet en une seule journée, ni seule. Donc, je suis partie avec une amie et nous avons fait la route en trois étapes. Nous étions jeunes et sans trop le sous donc le camping nous paraissait évident. J'ai acheté une petite canadienne et nous voilà parties à l’aventure....

    Le pourquoi de cette passionLe pourquoi de cette passion

    C'est le début de vacances itinérantes.... C'est aussi lors de ces vacances que j'ai rencontré mon mari.

     

    Nous avons renouvelé l'exploit mais direction Le Cher....

    Puis ce fut le mariage. Pour nos premières vacances, nous avons fait la côte nord de la Bretagne ; nous sommes partis du Mont St Michel jusqu'à Roscoff, sous toile en déménageant tous les 2 ou 3 jours.

    Les enfants sont arrivés, il a fallut freiner nos ardeurs à voyager.... le camping c'était pour le mois complet.... il faut dire que la tente n'était plus tout à fait canadienne mais plutôt familiale, donc plus difficile à démonter et remonter.

    Lorsque nous avons retapé notre maison, nos mômes passaient leurs vacances chez les grand-parents, au bord de la mer (même endroit que moi enfant, en fait !) ; quant à nous, nous prenions 8 jours en tout et pour tout et nous faisions un hôtel par nuit afin de visiter le maximum de pays..... mais l'hôtel, ce n'est pas notre truc, car en plein mois d'aout il faut réserver, fini l'improvisation !!!

    Nous avons repris la tente.... mais l'âge venant, le confort minimum ne nous allait plus... Ce retrouver en pleine nuit avec un matelas qui se dégonfle, le matin enfiler des chaussures avec des limaces qui se sont glissées à l'intérieur, la pluie et l'humidité.... ON EN A MARRE !!!!!

    Alors, nous avons pensé camping-car pour la retraite.... mais la retraite c'est loin, de plus en plus loin... trop loin, alors nous nous sommes lancés.

     

    Le premier CC visité, un combi VW :

    Le pourquoi de cette passion

     

    Trop petit, on ne pouvait pas tenir debout.

     Puis ce fut notre fourgon adoré :

    Le pourquoi de cette passion

    Nous en avons trouvé des routes du bonheur avec ce pépère, que de joie... ! Et c'est avec lui que le virus s'est définitivement incrusté.


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique